la centrale Penly à l'arrêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la centrale Penly à l'arrêt

Message par Eventail le Ven 6 Avr - 16:02

Avant son redémarrage faudrait comprendre le pourquoi de la panne :

Après un incendie au cœur même d’un des deux réacteurs de la centrale de Penly, en Normandie, et une fuite d’eau radioactive (restée confinée dans le bâtiment), EDF assure maîtriser « l’incident », classé au niveau 1. L’origine de l’événement est encore inconnue mais concerne une pompe du circuit de refroidissement primaire du réacteur. Une première dans une centrale française.

L’incident est clos. Il ne reste plus qu’à trouver l’origine de la panne et à relancer le réacteur nucléaire. C’est ce qu’explique EDF ce matin, après deux départs de feu repérés hier dans le réacteur 2 de la centrale de Penly (Seine-Maritime). À 12 h 20, une alarme incendie a déclenché l’arrêt automatique du réacteur. Une heure plus tard, des pompiers, portant des tenues de protection contre la radioactivité, sont entrés dans le bâtiment et ont constaté que deux flaques d’huile étaient en train de brûler. Ces deux débuts d’incendie ont été rapidement éteints à l’aide d’extincteurs.

La panne provenait d’une des quatre pompes de refroidissement du circuit primaire, celui qui récupère la chaleur dans le cœur du réacteur, avec de l’eau sous pression (les deux réacteurs de la centrale de Penly sont à « eau pressurisée », comme toutes les centrales françaises). L’incident est donc loin d’être anodin et a d’ailleurs provoqué une fuite d’eau radioactive, au niveau d’un joint défectueux. Cette fuite est cependant restée confinée dans l'enceinte du bâtiment. Malgré cette panne dans une pompe, le réacteur a entamé son refroidissement et se trouve désormais en « arrêt à froid ».

L’ASN (Autorité de sûreté du nucléaire) a classé l’incident au niveau 1 de l’INES (International Nuclear Event Scale), c’est-à-dire le plus bas (le niveau 0 ne correspond qu'à une légère anomalie sans conséquence et, en haut de l’échelle, les accidents de Tchernobyl et de Fukushima ont été classés au niveau 7). De son côté, EDF assure que la fuite a été arrêtée cette nuit à 4 h 00. Il reste désormais à comprendre ce qui s’est passé dans le système de refroidissement. Il faudra au moins plusieurs jours d’arrêt du réacteur avant d’envisager un redémarrage.
avatar
Eventail

Messages : 2183
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 68
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: la centrale Penly à l'arrêt

Message par Eventail le Ven 6 Avr - 19:11

Y a t-il une loi des séries ?

Encore une autre centrale :

Un réacteur de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher) qui s’est arrêté automatiquement jeudi à 13h30 dans le cadre d’une procédure d’urgence suite à un «problème mineur» devrait être remis en service comme prévu dans l’après-midi, selon EDF.
«Saint-Laurent va repartir dans l’après-midi, avant la fin de la journée», a confirmé le service de communication d’EDF, vendredi en début d’après-midi.
EDF avait indiqué la veille que l’unité de production numéro 2 s’était arrêté automatiquement à 13h30 dans le cadre d’une procédure d’urgence, «à cause d’une défaillance d’un capteur d’eau, un problème mineur», annonçant un redémarrage pour «vendredi en milieu de journée».
Par ailleurs, un autre incident s’est déroulé jeudi sur le site, en l’occurrence «un léger dégagement de fumée qui s’est produit dans un bâtiment administratif vers 13H30».
«La fumée est sortie d’une grille de ventilation et provenait sans doute d’un ventilateur qui a surchauffé, faisant fondre un peu de plastique», selon la même source.
avatar
Eventail

Messages : 2183
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 68
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum