copé et la tva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

copé et la tva

Message par Invité le Mer 2 Fév - 16:12

Jean-François Copé, qui rêve tout haut à la présidentielle de 2017, se prononce pour une baisse des cotisations sociales et une hausse de la TVA.

Le secrétaire général de l'UMP estime dans un entretien publié ce mardi par Le Parisien que le vrai sujet en matière fiscale, ce sont les charges sociales, et non les impôts. "Il faudrait donc baisser les cotisations sociales, qui ne sont payées que par quelques-uns, et faire un transfert sur la TVA, qui est elle payée par tout le monde", insiste-t-il.

"Un point supplémentaire de TVA, cela se voit à peine", ajoute-t-il. "Il y aura certes une augmentation mais tout le monde sera gagnant au final."

Christine Lagarde, elle, est clairement contre une augmentation de la TVA, en tout cas dans l'immédiat. "Certainement pas en ce moment", a répondu le ministre de l'Economie à Jean-François Copé sur RTL. "Je crois qu'une augmentation de la TVA entraînerait une augmentation immédiate du volume des prix alors qu'on n'a pas immédiatement une répercussion, une diminution du montant des charges sociales", a-t-elle ajouté.

L'idée a aussi été repoussée par le Premier ministre. "Nous n'avons pas de marge" pour augmenter la TVA, a dit François Fillon devant le groupe UMP de l'Assemblée nationale, dans une intervention rapportée par plusieurs députés et confirmée par Matignon.

Des parlementaires, dont l'ancien ministre de l'Industrie Christian Estrosi et le président du groupe Nouveau Centre, François Sauvadet, se sont rapidement inquiétés du trouble que ce débat pourrait semer dans la majorité.

Le nouveau patron du parti majoritaire assure en outre dans son interview au Parisien qu'il ne sera pas candidat à la présidentielle l'an prochain et se réserve pour la suivante.
latribune.fr - 01/02/2011, 09:03 |

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: copé et la tva

Message par Invité le Mer 2 Fév - 16:17

Candidat ou pas, le problème est que l'augmentation de la TVA (l'Allemagne de 16 a passé à 19%) plomberait encore plus la consommation en France.
La baisse des charges, elle, serait un plus pour l'exportation.
Maintenant, il y a d'autres moyens pour financer cette baisse des charges sociales.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum